Devenir Rentier: quel est le risque ?

Tu as investi dans l’immobilier et atteint les objectifs financiers que tu t’étais fixés, en terme de cash-flow comme en terme d’épargne.

Actuellement, tu vis de tes investissements : tu es rentier ! Ton graal, tu es fier de toi, fier de tout ce que tu as accompli, tu as du temps, beaucoup de temps libre. Ces instants qui te manquaient, quand tu te tuais au travail contre ton salaire, quand tu échangeais ce précieux temps contre de l’argent.

Mais aujourd’hui, tu te rends compte que le temps que tu as récupéré grâce à ta vie de rentier, tu ne sais plus quoi en faire. Tu es heureux d’en être arrivé là, de voir le chemin parcouru, néanmoins tu t’ennuies. C’est un comble ! Tu ne pensais pas, un jour, avoir cette idée en tête, et pourtant !

1 – Le phénomène d’ennui en étant rentier ?

Tu as peut-être une nouvelle vie, changé de maison, de pays, acheté la voiture dont tu rêvais depuis ton plus jeune âge, tu vas au restaurant régulièrement, tu dépenses sans compter, sans te prendre la tête et te demander ce que tu vas devoir sacrifier ce mois-ci pour pouvoir payer tes factures et tes crédits.

Cependant, il te manque quelque chose, ce petit truc qui te donne la joie de vivre, tu ne te sens pas heureux et tu t’ennuies. Ta vie d’avant commence à te manquer. Peut-être étais-tu fais pour le salariat ?

C’est sûr, le salariat comblait un vide en toi, tu n’avais pas le temps de t’ennuyer, car tu n’avais pas de temps tout court.

Est-ce une raison de revenir dans cette situation ? Je ne pense pas. Si tu en es arrivé là et que tu avais cet objectif, c’est bien pour une raison.

L’ennui n’est pas une mauvaise chose en soi, il permet de se remettre en question pour éviter d’être mal dans sa propre vie.

2 – Être rentier ne te rendra pas forcément heureux …

Quand tu vas commencer à investir avec pour objectif de devenir rentier, tu devras faire attention à une chose : être heureux. Si tu poursuis ton objectif, sans réfléchir à cette chose essentielle, tu pourrais tomber de haut une fois que tu seras réellement rentier.

Qu’est-ce que tu aurais pu rater en étant rentier et libre ? C’est simple, tu as confondu moyen et objectif, l’objectif par exemple serait de passer plus de temps avec ta famille et le moyen pour y parvenir serait de devenir rentier en investissant suffisamment.

Tu as beau être « plein aux as », avoir tout l’argent que tu désirais, si tu n’as pas réfléchi en amont à ton « Pourquoi ? », tu finiras par être malheureux. Ta vie te paraîtra vide de sens.

Le bonheur ne se mesure pas à l’épaisseur de ton portefeuille, il est propre à chacun. À toi de définir ce qui te rend le plus heureux dans la vie et d’aller toujours dans ce sens.

L’argent ne fait pas le bonheur, néanmoins il y contribue. L’argent n’est pas un but mais un moyen. Le moyen d’arriver à tes objectifs, le moyen de répondre à ton « Pourquoi » ?

déléguer en immobilier

3) Être rentier mais toujours travailler ?

Tu vas profiter, te faire plaisir, acheter tout ce dont tu rêvais, pourtant à force de ne pas travailler, cela va peut-être te manquer, contrairement à ce que tu pensais.

Le temps que tu as gagné en devenant rentier, va te servir en premier lieu à assouvir tes envies et besoins, à répondre à ton pourquoi. Néanmoins, tu peux utiliser le temps qu’il te reste pour te former, apprendre sans cesse, développer d’autres sources de revenus, créer ton entreprise etc.

Tu as compris qu’en dupliquant des investissements, en ayant toujours plus d’actifs, tu vas continuer à augmenter ton revenu et ton patrimoine. Ainsi, tu accrois tes moyens d’assouvir tes envies et besoins. Tu dois te challenger, assouvir ce besoin de créer toujours plus, tu es un entrepreneur !

Tu peux avoir un « travail » mais un travail qui te plait, qui soit un moyen de te rémunérer alors que tu as l’impression d’effectuer un de tes loisirs. Pas d’obligations de te lever à une certaine heure, de travailler tous les jours, d’aller à une réunion au dernier moment, d’être bloqué pour subvenir à tes envies soudaines et autres.

Finalement le travail permet de s’épanouir personnellement. Le challenge et les projets sont indispensables à l’équilibre de ta vieIl suffit que tu observes certains entrepreneurs pour le constater. Même avec leur fortune plus ou moins importante, il ne s’arrête jamais d’innover, de créer de nouvelles entreprises, de répondre à des problèmes, des besoins, des projets qui ont du sens.

Tu dois trouver des activités qui te font vibrer, tu as besoin d’avoir un statut social. Quand tu rencontres quelqu’un, une des premières questions est : « Que fais-tu dans la vie ? ». Tu ne vas pas répondre « rien » au risque de te sentir inutile dans ce monde aux yeux des autres et de toi-même. Mais : « Je suis entrepreneur ».

Cela ne doit pas t’empêcher de vivre la vie que tu souhaites, de garder du temps pour les choses qui te paraissent essentielles tels que la famille, le temps pour soi, le sport, le bien-être … Tu penses que ce n’est pas possible, tu n’as donc pas compris le principe de déléguer.

Laisser un commentaire