Immobilier: La Peur Du Premier Achat

Le premier achat est souvent le plus difficile. Franchir le cap, il y a un début à tout, une première fois à chaque chose et tu appréhendes toujours cela.

Ici, c’est la peur du premier achat, du premier investissement. Mais comme toujours, la peur de l’inconnue.

Tu vois des personnes acheter plusieurs logements, des parkings, des immeubles etc. Cela te semble facile pour eux, mais pourtant tu n’y arrives pas. Ne penses-tu pas qu’ils n’ont pas réagi pareil lors de leur premier achat ? Peut-être ont-ils mis plusieurs semaines, plusieurs mois, plusieurs années avant de franchir le pas du premier achat.

1 – L’entourage

Beaucoup de personnes n’achètent rien d’autre que leur résidence principale, voire rien. Une grande partie, place leurs économies seulement sur des placements bancaires sécurisés, alors que beaucoup d’autres solutions existent.

Tu as déjà dû entendre : « N’achète pas un appartement pour le louer, et si le locataire ne te paie pas ? », « Je connais untel, il a récupéré son appartement tout détruit et saccagé », « Tu as vu, si tu te fais squatter ton bien, tu ne peux pas le récupérer avant plusieurs années, et comment tu feras pour payer ton crédit ? ».

La plupart de ces personnes n’ont pas de bien(s). Elles n’ont pas franchi le cap, une grosse partie n’y a même pas songé, car pour elles c’est carrément impossible, elles ne veulent pas de tous ces problèmes. Alors qu’en réalité cela ne représente qu’un petit pourcentage des locataires.

Crois-tu que des gens qui n’ont pas agi, qui n’ont ni l’expérience, ni la connaissance, soient de bons conseils ?

2 – La peur du remboursement du prêt

Le premier achat fait peur car cela représente un coût, un montant important. Tu n’as sûrement jamais réalisé d’achat d’une telle somme, que cela soit 50 000 comme 300 000 €. La plupart du temps ton plus gros achat était un passif, telle qu’une voiture ou un beau voyage. Aujourd’hui l’achat en question est un actif, un bien qui devrait te rapporter de l’argent.

Tu as peur de ne pas réussir à rembourser cette somme, d’être très endetté et de devoir payer toute ta vie, que tout ton patrimoine immobilier et financier te soit saisi.

3 – La peur de l’achat

La peur peut venir à différent moment de ton acquisition. Tu peux avoir peur de ne pas savoir quelle somme emprunter, de chercher un bien, tu ne sais pas dans quelle direction aller, quel renseignement demander etc. Tu peux avoir peur de faire une offre, tu peux avoir peur de ne pas obtenir le crédit, tu peux avoir peur d’un problème sur ton bien …

Penses-tu que demain tu auras peur, si tu connais parfaitement les différents chiffres de ton bien, que tu as analysé ton secteur, la demande, que tu as su y répondre, que tu as la connaissance des rouages des différentes étapes de la mise en location et la gestion de ton bien, que tu as anticipé ta fiscalité etc. La réponse est : Non ! Du moins elle sera moindre, tu seras beaucoup plus serein.

Tu as des possibilités de prendre une agence pour la gestion, un maître d’œuvre pour le suivi des travaux, des assurances et garanties pour les dossiers des locataires.

4 – Comment réagir ?

Tu as peur de faire une erreur, de ne pas penser à tout, d’avoir des problèmes ou des oublis. Tu vas te poser 1 000 questions. C’est normal !

Chacun vit et vois les choses de manière différente. L’essentiel est de comprendre pourquoi tu réagis comme cela.

Prévois toujours plusieurs solutions de repli au cas où, ne mets pas tout sur une seule stratégie, anticipe les choses, aies toujours un matelas de précaution. Prends des assurances et garanties pour les impayés et dégradations. Assure-toi comme il faut au niveau de ton prêt en cas de perte de revenu ou de maladie importante… Sois à l’aise dans ton portefeuille et dans ta tête.

L’essentiel est le passage à l’action ! Tout ne se passera jamais comme tu le voudras, c’est normal. Mais cela se passera souvent mieux que tu ne le pensais.

Tu dois comprendre que tu ne peux pas tout contrôler, tout anticiper, mais tu peux limiter les choses en te formant, en apprenant, en anticipant au maximum.

Si tu dois commencer par un petit parking à 10 000 € ou un appartement à 30 000€ ce n’est pas grave ! Tu auras fait le plus dur ! Tu verras, la suite sera beaucoup plus simple dans ta tête, tu y prendras goût et tu enchaineras ! L’investissement n’est pas un sprint mais un marathon.

Dis-toi qu’après ce premier investissement ta vie changera et accélèrera, repense au « pourquoi » tu fais cela, à tes objectifs finaux.

Laisser un commentaire